Chaudières à condensation

Performante, confortable et économique!

Ce n’est pas le gaz naturel qui condense mais la vapeur d’eau contenue dans la fumée. La technologie provoque le échange entre les gaz brulés et le réseau hydraulique. La vapeur dans le produit de combustion, toujours à T° supérieure, condense en contact avec les parties les plus froides de l’installation – son retour.

Pour mémoire : pour transformer en vapeur un volume d’eau chauffée à 100 °C, il faut 4 fois plus d’énergie que pour porter le même volume à ébullition.

Une chaudière classique laisse s’échapper la vapeur, par la cheminée. On la voit sortir sous la forme de fumée blanche. Les chaudières à condensation récupèrent cette énergie perdue, appelée aussi « chaleur latente », sous forme de condense.
La doctrine aujourd’hui est de remplacer les chaudières traditionnelles par des chaudières à condensation. Je ne pense pas que la performance est la même dans tous les cas de figure. On ne peut pas avoir le même rendement dans une maison mal isolée avec un circuit de radiateurs chauffés à 80 °C, comparée à une autre avec un réseau de plancher chauffant à 35 °C.

La définition est simple : plus l’installation est froide, plus la condensation est abondante, est plus les économies sont importantes.